Track & Field

L’athlétisme enregistre de solides performances individuelles aux championnats de l’Ivy League

L’équipe féminine a terminé sixième et l’équipe masculine septième dans un match mis en évidence par Karl-Oskar Pajus ’25 et Bridget McNally ’24.

de Maia Stewart | 13/05/22 02:00

Avec l’aimable autorisation de Karl-Oskar Pajus

Les équipes masculines et féminines d’athlétisme ont participé aux championnats heptagonaux extérieurs de la Ivy League les 7 et 8 mai, qui se sont tenus à l’Université Yale à New Haven, Connecticut. Alors que l’équipe féminine a terminé sixième et les hommes septième, les athlètes individuels des deux programmes ont bien performé.

Bridget McNally ’24 a réalisé une performance exceptionnelle au saut en longueur, terminant deuxième à égalité avec un saut de 5,95 mètres – la deuxième meilleure note de l’histoire du programme pour le Big Green. Malgré une saison intérieure difficile, McNally a déclaré qu’il avait fait les bons ajustements techniques pour assurer une saison extérieure plus réussie.

“J’ai beaucoup lutté à l’intérieur et au début du panneau d’affichage, en particulier le saut en longueur”, a déclaré McNally. “J’ai complètement changé ma mécanique pneumatique et j’ai fini par [setting a personal record] dans la rencontre avant Heps. J’ai pris cette impulsion dans Heps et j’ai couru avec.

McNally a également participé au relais féminin 4×100 mètres avec Joy Enaohwo ’25, Cori Hoffer ’24 et Danielle Pringle ’25. Cette équipe s’est classée cinquième dans la rencontre avec un temps de 45,94 secondes, établissant le deuxième temps le plus rapide à cet événement dans l’histoire du programme Big Green.

“Nous avons fini par faire des relations publiques avec cette équipe pendant 0,5 ou 0,6 seconde, ce qui est beaucoup pour le [4×100]”, a déclaré McNally. “Il s’agissait beaucoup de faire confiance à nos marques. Nous devions nous faire confiance et croire que le relais se propagerait.”

L’équipe masculine a également obtenu des résultats impressionnants. Dans le décathlon, Karl-Oskar Pajus ’25 a remporté la victoire avec un score de 7 196 points, ce qui en fait le quatrième Heps consécutif qu’un athlète de Dartmouth remporte le décathlon. Le score de Pajus était le neuvième meilleur de l’histoire de Heps et le sixième meilleur de l’histoire de Dartmouth.

Selon Pajus, l’atmosphère autour de l’équipe était incroyablement positive après sa première place, avec toute l’équipe ravie pour le décathlonien de première année.

“Je n’ai jamais eu autant d’énergie venant de toute l’équipe auparavant parce que normalement la piste était un peu plus individuelle”, a déclaré Pajus. “Tout le monde encourage tout le monde et le soutien que vous obtenez est tout simplement incroyable.”

Sur le terrain, Jake Dalton ’23 a récolté huit des 38 points de Big Green après avoir terminé deuxième au lancer du marteau avec une marque de 59,06 mètres. Sa distance a battu de peu son compatriote Big Green pitcher Myles Schreck ’22, dont le lancer n’était que de 0,27 mètre plus court, ce qui a valu à Schreck la troisième place.

Dalton a remercié les membres les plus âgés de l’équipe – les vétérans et les cinquièmes années – pour avoir créé un environnement favorable autour de la distribution et donné le ton pour que tous les autres réussissent dans la compétition.

“[Schreck] et [fifth-year] Lis [Lockhart] sont d’excellents modèles et gardent l’équipe [on top of it]”, a déclaré Dalton. “Ils sont très favorables et c’est formidable de les avoir autour.”

Pajus a déclaré qu’il admirait également le dévouement des vétérans à l’entraînement et à la compétition, attribuant cette partie de son propre succès cette saison.

“Tout le monde essaie si fort et l’engagement émotionnel et physique qui [the seniors] mettre sur la piste, c’est vraiment inspirant », a déclaré Pajus. “Cela me pousse toujours à en faire plus et à essayer plus fort parce que je vois toujours ces gars passer du bon temps à faire ce qu’ils aiment, donc je m’amuse toujours avec eux.”

Les deux équipes de piste se tourneront désormais vers les championnats de la Nouvelle-Angleterre ce week-end, qui se tiendront à l’Université Bryant à Smithfield, RI. Les deux équipes enverront également un contingent à l’Université de Princeton pour le Princeton Elite Meet.

Ce seront les compétitions finales des équipes avant les championnats extérieurs de la NCAA fin mai.

Leave a Reply

Your email address will not be published.